décembre 5

Nouvelles du front

Ici il fait froid, ici il fait nuit. Mon âme n’en a que faire, elle a
repris son vol. Loin, lon par delà les nuées, là où rares sont ceux qui
viennent à voyager. Un lieu personnel, épuré de tout mal, pas de cris,
pas de haine, juste au coeur de mon monde, au plus profond d’ailleurs.
Là-bas, calme, douceur, ici bruit et fureur.  Ne cherchez pas
l’entrée, elle n’existe pour personne. De toute façon vous vous y
perdriez. C’est l’antre de mes rêves, mon autre réalité, celle qui fait
que j’existe, que je vis parmis vous, malgré mes ailes lunaires et mon
âme différente. Parfois, si vous me suivez, si vous lisez mes mots,
vous entrapercevrez ce qui peut y sièger, mais aucun conquérant ne
pourra l’attaquer.

Ce qui fait la richesse d’un être ne peut s’évaluer à son compte en banque, seule compte la richesse du coeur.



Copyright © 2014. All rights reserved.

Ecrit 5 décembre 2005 par Damian dans la catégorie "L'autre face du miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *