mai 6

L’égaré

En son pays mental dansent mille images:
Hybrides de pensées, d’étranges éclats de songes,
Fulgurances d’outre-voile, jeux d’ombres où l’âme plonge,
Cherchant la flamme secrète sous ses nombreux visages.

De geôles en forteresses, de tours en noirs caveaux,
Toujours son esprit file, courant vers l’horizon.
Il emporte avec lui ses doutes, ses illusions,
Les barreaux de sa cage, son pénible fardeau.

Derrière cette coquille qu’il voit comme une armure
Pèsent sa solitude, ses secrètes douleurs.
Semblable et différent, un peu plus à chaque heure
Il ne sait de quel monde il est la créature.

En quête permanente, masquée sous d’autres buts,
Il recherche des liens, des échos similaires;
A travers les étoiles, les lieux, les univers,
Il guette cette résonance, cette vibration perdue.

Depuis longtemps, il erre entre les dimensions
Les volutes du Rêve imprégnant sa psyché.
Parfois il ne sait plus ce qu’est réalité
Tant les sphère se confondent, se mêlent sans distinction.

Au delà des miroirs, il entrevoit parfois
La furtive silhouette de celle qu’il espère:
Celle qui porte en elle la sublime lumière
Où vivent les souvenirs des amours d’autrefois.



Copyright © 2014. All rights reserved.

Ecrit 6 mai 2020 par Damian dans la catégorie "Eclats d'âme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *