juin 18

Secrets

Entends-tu ces silences dans l’ombre de mes vers?
Ces mots non exprimés par crainte de les briser.
Lentement, ils s’immiscent, en mouvements feutrés
Glissant parmi les failles de ce cœur de verre.

Tendres notes d’amour qu’aimerait chanter mon âme
A ton âme esseulée, pour la voir guérir
Et les fleurs du bonheur doucement refleurir,
Pansant toute blessure, en effaçant les drames.

Ces non dits, ces secrets, voudraient te voir sourire,
Partager ton contact, tenir tes belles mains,
Tendrement t’enlacer, rêver aux lendemains,
Où,paisibles,cote à cote, nous ne serions que rires.

Enivrés l’un de l’autre, grisé de nos parfums,
Nous danserions au rythme d’une merveilleuse passion,
Nous régalant les sens d’intenses émotions,
Nos langoureux ébats effleurant le divin.

C’est là ce que je tais par peur de choquer;
Je ne suis, après tout, rien de ce que tu espères;
Pâle poète, simple humain, torturé et trop fier
Pour te révéler l’essence de mes pensées.

Alors, j’invente des mondes, je tisse des histoires,
Pour cacher en leur sein mes silencieux mystères.
Mes acteurs ne sont que silhouettes éphémères,
S’agitant dans les brumes de leurs vies illusoires.


Copyright © 2014. All rights reserved.

Ecrit 18 juin 2024 par Damian dans la catégorie "Eclats d'âme

Laisser un commentaire