avril 24

Ys

Il est un océan d’étincelantes couleurs
Où mon âme sans repos aime venir se noyer;
Le jaspe et l’émeraude ses eaux ont colorés,
Mêlant leurs milles nuances en flot enchanteur.

Son onde au gré des vents se trouble et puis s’agite
Parsemant sa surface de vagues aux crêtes d’argent.
Dans l’abysse profond se forment des courants
Comme le cri silencieux des forces qui l’habitent.

Tantôt tempétueux ou bien calme mer d’huile,
Dans sa contemplation, toujours, je me perds.
En cet étrange havre, quelque magie s’opère
M’abreuvant de visions, telle une antique sibylle.

L’énergie bouillonnante sous le paisible espace
Régénère mon corps si souvent affaibli.
C’est une cure de jouvence, une secrète alchimie
Qui me lie à ce lieu où les douleurs s’effacent.

J’abandonne sans honte bien des heures de ma vie
Contre quelques instants perdu dans ce miroir.
Il est si fascinant, ce merveilleux regard;
Jamais je ne me lasse de me plonger en lui.



Copyright © 2014. All rights reserved.

Ecrit 24 avril 2019 par Damian dans la catégorie "Eclats d'âme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *